Vous êtes ici:
Publié le: 14/11/2016

Cormier

Une espèce devenue rare dans le département

Cormier - Marmoutier
Sorbus domestica
 
  •  Son port : Il est bien plus affirmé que celui du sorbier des oiseleurs et peut atteindre plus de 20 m ; cet arbre bénéficie aussi d'une grande longévité pouvant atteindre plusieurs siècles.
  • Les bourgeons : ils sont gros, verts, glabres et visqueux.
  • Ses feuilles : elles sont composées et pennées à foliole tomenteuses quand elles sont jeunes. Elles ne sont pas dentées sur le tiers inférieur
  • L'écorce : elle est foncée avec des gerçures longitudinales précoces.
  • Les rameaux : jeunes, ils sont un peu plus pubescents vers l'extrémité et ont une couleur brun-rouge
  • Les fruits : les cormes sont de petites poires comestibles de 3 cm qui atteignent leur maturité assez tardivement, elles étaient très consommées dans le temps ce qui explique la présence de l'arbre au sein des vergers et proche des habitations.
  • Conditions écologiques : Le cormier apprécie les sols calcaires et est assez exigeant en lumière et en chaleur.
  • Le bois : du Cormier possède de nombreuses qualités telles que sa densité ou son homogénéité, ce qui en fait un bois recherché pour l’ébénisterie fine, la création d’outils ou encore la sculpture.
     
     

En Allemagne, cette essence est menacée de disparition et bénéficie d'un plan de réindroduction.

Bourgeon terminal
Bourgeon terminal
Eclosion de bourgeon
Eclosion de bourgeon
Ecorce
Ecorce
Ecorce
Ecorce
Ecorce
Ecorce
Cormier - Marmoutier
Cormier - Marmoutier
Feuilles
Feuilles
Cormier
Cormier
Feuilles et fruits
Feuilles et fruits
Fruits et feuilles
Fruits et feuilles

Galerie photos

Bourgeon terminalEclosion de bourgeonEcorceEcorceEcorceCormier - MarmoutierFeuillesCormierFeuilles et fruitsFruits et feuilles

Notez cet article

Nombre de votants : 5