Vous êtes ici:
Publié le: 14/11/2016

Douglas

Peuplement de Douglas - Le Howald
Pseudotsuga menziesii
 

En France, le Douglas atteint les 40 à 55m. Sa cime est pointue et ses branches réparties de manière hétérogène sont longues et ont tendance à pendre. Ses aiguilles minces et aplaties laissent apparaître sur leur face inférieure deux traînées blanches discrètes. Elles se caractérisent aussi par leur odeur de citronnelle.
 
L’écorce laisse apparaitre des pustules de résine. Avec l’âge, elle devient liégeuse crevassée et épaisse. A noter que plus elle est mince, plus cela traduit un bois de bonne qualité.
 
Les cônes, n’excédant que rarement les 10cm, ont des écailles assez souples caractérisées par la présence de bractées trifides (c’est-à-dire à trois pointes) plus longues que les écailles du cône et très visibles.

Le bois du Douglas est réputé pour ses propriétés durables et est ainsi utilisé dans de nombreux domaines, allant des charpentes aux parquets, en passant par le mobilier intérieur…

 
 

 

Notez cet article

Nombre de votants : 0